Paroles de franchisés

Cyril Lamandé

Franchisé le Jardin des Fleurs à Essey-les-Nancy

« Le choix de la franchise pour moi était avant tout une volonté de rester dans un groupe, puisque je travaillais précédemment chez Flunch. C’est important pour moi d’avoir des équipes dédiées et compétentes qui m’apportent rapidement des réponses (pour la communication, les achats…) On est plus fort dans un groupe avec 70 magasins que seul dans son coin ! J’ai choisi JDF, car je souhaitais rester dans la vente de produits frais mais je ne voulais plus travailler dans la restauration. Après un premier contact sur Internet, j’ai rencontré le franchiseur. Son discours et sa philosophie me correspondaient et c’était rassurant de partir avec une franchise qui avait autant de récompenses ! Je ne regrette pas mon choix. Le concept Jardin des Fleurs est fort  et le respect de la qualité produit passe avant tout. Pour moi, il est essentiel de se diversifier, mais j’attends d’avoir consolidé cette année d’exploitation pour me lancer dans de nouveaux projets. Le Groupe m’apporte d’ailleurs des opportunités pour redynamiser le point de vente, comme avec le nouveau concept par exemple !

Juliette Faust

Franchisée Oya à Guebwiller

"Après 10 ans en tant que fleuriste traditionnel et 6 ans au sein du groupe artisans-fleurs, passer sous franchise OYA était une suite logique. Cela nous a permis de pouvoir continuer à évoluer. En 6 ans, notre CA a progressé de 25%. Le nouveau concept Oya nous a séduit car il permet de se renouveler sur les confections et de bien mettre les produits en valeur. Le travail qui est fait en amont sur les collections de bouquets correspond aux attentes des clients. Nous les surprenons chaque jour par des produits ludiques et distinctifs et la gamme de prix est adaptée à toutes les demandes. Les avantages de la franchise commencent dès le lancement du projet ! Nous avons été accompagnés de A à Z par une équipe performante et dynamique. L’encadrement est souple, très professionnel et nous ne sommes jamais seuls ! Les achats sont simplifiés et la communication proposée nous permet de rester dans la dynamique sur notre zone de chalandise. Dès que nous sommes devenus Oya, nous avons constaté un rajeunissement de notre clientèle, grâce au concept actuel. Si c’était à refaire nous referions le même choix. Et nous invitons les prospects à venir s’installer dans l’est !"

Maryline Sorin

Franchisée le Jardin des Fleurs aux Sables d'Olonne

« Commerçante depuis plus de 20 ans aux Sables d’Olonne,  j’ai souhaité changer d’activité. Je me suis tournée vers la franchise car je voulais avoir un appui sur les sujets que je ne maitrisais pas (publicité, animation, gestion). Et surtout, je voulais être suivie et aidée pour monter le projet. En passant au magasin déjà en place aux Sables, j’ai vu un adhésif « Venez nous rejoindre dans la franchise » et ça a fait ‘TILT’ !  J’aimais le produit, l’ambiance et le concept. Après un premier contact par mail, j’ai rencontré le franchiseur et débuté ma formation. Je n’étais pas fleuriste mais la formation m’a permis de découvrir  le savoir-faire Jardin des Fleurs. Je crois beaucoup en la formation professionnelle, et ce que  j’apprécie avec cette franchise, ce sont les différentes formations proposées aux employés. En démarrant ma formation au Jardin des Fleurs, je ne savais pas qu’1 an plus tard j’aurais la possibilité de racheter le magasin des Sables d’Olonne, où j’étais cliente fidèle. Je suis gérante depuis 3 ans et le magasin a été relooké l’an dernier ! L’avenir me réserve encore de beaux projets avec le groupe et avec ma fille, qui vient d’obtenir son CAP fleuriste et a rejoint l’équipe du Jardin des Fleurs ! »

Stéphanie Chouteau

Franchisée Oya Fleurs à Cholet

"J’ai été fleuriste à mon compte pendant 9 ans sur une commune à proximité de Cholet. La franchise m’a permis de venir m’installer sur Cholet, qui présentait plus de potentiel et qui n’était pas facile à conquérir en étant indépendante. L’enseigne Oya m’a séduite grâce à la dynamique des collections et des produits tendances. La franchise apporte aussi des supports efficaces en communication, qui mettent bien en avant le savoir-faire et la valeur ajoutée du marketing produit, ce qui différencie Oya sur le marché. En étant seule, il est impossible de faire des actions commerciales ou des catalogues comme nous pouvons le faire avec une enseigne. Mais être franchisée c’est aussi se retrouver régulièrement, mutualiser ses achats, échanger en permanence sur les bonnes idées à mettre en place. Aujourd’hui je ne regrette pas mon choix, les gammes proposées par la franchise Oya continuent à surprendre et à séduire les clients, il faut continuer dans ce sens car le positionnement Oya est unique."

Lionel Cassoulet

Franchisé le Jardin des Fleurs à Mérignac et Royan - Oya Fleurs à Royan

« Avec ma femme, nous venions tous les 2  du milieu de la plasturgie et nous voulions monter un projet ensemble. L’appui d’une franchise nous semblait indispensable pour avoir une formation complète et aller dans la bonne direction.  Nous avions une passion commune pour le jardinage et fréquentions déjà le Jardin des Fleurs. Après avoir fait la réunion d’informations, nous avons été convaincus par la philosophie de la franchise, le modèle économique et la notoriété de l’enseigne sur Bordeaux. Nous gardons un bon souvenir de la formation initiale car elle a été très riche et nous a permis d’être rapidement autonomes en magasin. A la fin, on est parti  confiants, sachant qu’on allait pouvoir gérer notre propre magasin. Notre projet était aussi d’ouvrir plusieurs magasins mais nous ne pensions pas que cela arriverait si vite ! Deux ans plus tard, nous ouvrions un second point de vente à 150 km du premier. Cela a été possible car nous étions déjà en contact avec les franchisés. Nous les avions rencontré à plusieurs reprises lors des conventions annuelles, ce qui a facilité la reprise. C’est tout l’enrichissement des rencontres entre franchisés… on s’améliore lorsqu’on est ensemble, on repart avec des idées ou des projets plein la tête. »

Please reload