Les enfants s’amusent à customiser leur cadeau végétal pour la fête des Pères

Les designers de Oya Fleurs proposent aux enfants de combler leurs Papas chéris en personnalisant leur bouquet préféré ou composition végétale avec des accessoires amusants : lunettes, chapeau melon, moustache ou noeud papillon.

Sensibles aux fleurs et à la nature, passionnés par les créations qu’ils découvrent au fil des saisons, les enfants ont un oeil attentif et laissent vagabonder leur imagination débordante sur les bouquets signatures de la marque Oya Fleurs.

C’est en pensant à eux, que Oya Fleurs a souhaité proposer à ses petits clients une expérience originale et amusante en magasin. Pour cette fête des Pères 2016, l’enseigne a opté pour des créations florales en vert et blanc alliant nature généreuse et élégante pureté, mais aussi en couleur pour les Papas les plus créatifs !

Les enfants pourront choisir l’accessoire*auquel ils souhaitent associer leur Papa, celui qui va le faire fondre de tendresse, ou le faire rire de bonheur. Les enfants ont de l’humour et ont envie de l’exprimer en offrant un cadeau auxquels ils ont participé.

Il est temps de s’affranchir des cadeaux conventionnels pour les Papas et d’opter pour un choix végétal qui sera d’autant plus apprécié qu’il sera personnalisé par leurs petits chéris (savez-vous que seuls 9% des hommes reçoivent des fleurs, alors que 41% rêvent qu’on l’en leur offre ?)**

Les enfants savourent la surprise qu’ils vont faire et en parlent tendrement :

Jade, 8 ans : « Je vais choisir des lunettes pour piquer dans mon bouquet, car le film préféré de mon Papa est Superman. Pour me faire rire quand je suis triste, il retire ses lunettes qui ressemblent à celles de Clark Kent et me dit : j’ai des super pouvoirs maintenant, tu ne vas plus t’arrêter de rigoler ». Mattéo, 7 ans : « Papa adore les fleurs et le samedi, il m’emmène pour choisir un joli bouquet pour la maison. Je vais lui offrir une plante pour qu’il la garde longtemps dans son bureau. Dedans, je vais mettre une moustache, parce que Papa se la laisse pousser juste en août quand on part à la mer et la rase en rentrant. En la regardant, il se croira en vacances. » Cécile et Pierre, 9 ans : « Pour Papa, nous allons mettre un noeud papillon dans les fleurs, comme celui qu’il avait quand il a épousé maman. Et pour notre Papy, nous prendrons une plante avec un chapeau melon, car il a l’air d’un gentleman anglais. Ils sont très beaux tous les deux. » Anaïs, 5 ans : « Papa a acheté un gâteau en forme de fleur à maman pour la Saint-Valentin et a dit : Et pourquoi on ne m’offre pas de fleurs à moi ? ». J’ai bien entendu, alors c’est son tour. Je choisis une moustache car c’est amusant et je pourrais jouer avec pour les photos. » Les designers floraux de Oya Fleurs vont susciter des vocations chez les plus jeunes, et allumer des étincelles de malice chez les plus grands qui vont découvrir que le pouvoir de séduction des fleurs est sans limite, sans âge et apporte tant de bonheur.

Cette opération est mise en place dans les magasins dès le 10 juin, et jusqu’à la fête des Pères : pour tout achat d’un bouquet, d’une plante ou d’une composition d’une valeur minimum de 10€ pour la fête des Pères.

**Etude Office hollandais des fleurs, 2015

Posts Récents
Archives