OYA FLEURS, BOUQUET TOUR DE FRANCE

24/06/2016

L’enseigne Oya Fleurs habille son bouquet Arlequin aux couleurs du Tour de France
L’enseigne Oya Fleurs est née à Angers, ville d’étape du Tour de France, le 4 juillet. A l’unisson de la cité angevine qui prépare l’événement avec enthousiasme, Oya Fleurs a créé une édition spéciale de bouquets dédiée aux vainqueurs et portant les couleurs des maillots très convoités.
C’est l’emblématique bouquet Arlequin, qui sera l’ambassadeur de l’admiration que porte la marque aux champions du cyclisme.

A tout vainqueur tout honneur, comme le fut Christopher Froomé gagnant en 2015, l’Arlequin jaune sera bouquet leader du classement ; l’Arlequin blanc, bouquet leader catégorie jeune honorera les champions en devenir ; l’Arlequin vert, meilleur sprinter à la vivacité de l’éclair, rappelez-vous Peter Sagan l’an dernier ; l’Arlequin à pois rouge, meilleur grimpeur distingue l’endurance triomphante.

 

Eric Grelier, co-fondateur de l’enseigne Oya : « Le tour de France est un monument même de l’histoire de notre pays. Et quand il passe dans notre ville, on ne peut pas y être indifférent ! Le tramway est même devenu jaune ! Alors nous nous sommes demandé comment relayer l’évènement et participer à cette grande fête. Notre métier, c’est fleuriste. Nous avons donc eu l’idée de détourner les couleurs de notre bouquet phare, l’Arlequin, qui est un modèle déposé. Nous avons recherché les variétés de germini qui correspondent le mieux en terme de couleur, afin de créer des bouquets pour chaque maillot du Tour. Un exercice de style intéressant et une belle manière de participer à la dynamique ! »


Dans le langage cycliste, qui permet aux initiés de se reconnaître, « avoir les fleurs » signifie Gagner la course. Oya Fleurs le sait, et souhaite que les bouquets Arlequin donnent à chacun l’envie de participer à la liesse générale. C’est aussi un clin d’oeil pour récompenser ses champions favoris du quotidien, quand leurs prouesses de toutes natures nous transportent.

Regardez de près un germini, avec l’oeil d’un amateur de cyclisme : la rondeur de la fleur n’évoque t’elle pas aussi une roue de vélo, ses pétales des rayons, ses couleurs éclatantes la joie de la récompense ?
Et qui sait, peut-être qu’un jour c’est un maillot Arlequin qui récompensera les vainqueurs qui ont su faire parler la classe, autre noble expression bien connue du milieu cycliste : après avoir conduit sa course sur le plan tactique, avec l'aide de ses équipiers, prendre la direction des opérations et dominer ses adversaires en faisant seulement appel à ses qualités et à ses dons.
Les bouquets seront en vente aux deux magasins Oya d’Angers pendant toute la durée du Tour de  France.
 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload