Chez Oya Fleurs, la collection automne sera bucolique, espiègle et rêveuse

01/08/2016


Les designers floraux de Oya Fleurs, à l’instar des créateurs de mode, élaborent leurs collections très en amont de leur diffusion. Les podiums des défilés sont ici les vitrines des fleuristes franchisés, et les médias sociaux s’emballent pour les compositions du réseau. Si l’automne et sa palette flamboyante de bruns chauds et d’oranges s’imposent avec un romantisme bucolique dans Rêves d’automne, Oya Fleurs joue aussi dans la cour créative des grands avec un clin d’oeil aux héros de la Guerre des boutons.


La Guerre des Boutons, quand l’humour et les souvenirs d’enfance jouent avec la nature

A qui ferez-vous le plus plaisir avec ces spirituelles compositions végétales ? A vous d’abord, en anticipant le sourire de ceux qui admireront les créations inspirées de la Guerre des boutons, ces
aventures de camarades d’école taquins. Une histoire transgénérationnelle qui connaît un succès consensuel jamais démenti depuis le premier film d’Yves Robert, en 1962.
Chez Oya Fleurs, l’automne est joyeux. La rentrée des classes est propice à revivre des souvenirs magnifiés et adoucis avec le temps. C’est un grand-père attendri qui racontera son enfance avec
ses inséparables copains, ses jeux dans la cour de récréation (et qui demandera mine de rien à récupérer le joli bouton qui ponctue la composition, en souvenir d’une collection qu’il n’a pas oubliée). Ce sont les enfants qui feront un cadeau à leurs parents avec lesquels ils ont tant ri en voyant la dernière version du film. Ce sont les copains d’avant qui en décoreront leurs tables de retrouvailles décennales, comme dans la chanson de Bruel : « On s’était dit rendez-vous dans 10 ans, 20 ans, ou plus ».


Rêves d’automne : les jolis secrets de la forêt dans nos intérieurs

 Les designers floraux de Oya Fleurs ont l’inspiration bucolique, nourrie de balades dans les forêts aux teintes flamboyantes de l’Amérique du nord : on y vit l’été indien, cette saison à nulle autre pareille. Les feuilles des arbres offrent une palette inégalée de teintes chaudes et élégantes. Aussi flamboyantes que le pelage de ce renard malin, qui tel celui de la Fontaine guette non pas le
camembert du corbeau flatté, mais la poule faisane distraite, dans le couvert d’une futaie. Placide, un hibou prudent et haut perché le regarde avec ironie. Dans les compositions Rêve d’automne, les fleurs orange irradieront de beauté et offriront leur force ultravitaminée pour égayer la rentrée qu’on aime préparer.
En concevant ses créations, le réseau Oya Fleurs, qui connaît bien ses clients, sait qu’il leur offre le plaisir accessible d’un joli cadeau à faire et à se faire. Et que grands et petits auront plaisir à en partager les photos bucoliques et espiègles sur les réseaux sociaux.
 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload